top of page
Rechercher
  • carolevallet99

Témoignage David 38 a : Je suis passé de"vivre pour mon travail à"ma passion redevient à mon service


Eleveur bovin lait, installé à 21 ans, pas d’autres alternatives professionnelles pour David, sa voie est tracée !


Une évidence : s’installer sur l’exploitation familiale, derrière son père.


« J’aidais beaucoup mon père pour qu’il soit fier de moi, je suis rentré tôt dans un rythme de travail soutenu qui m’a isolé socialement. Mais aujourd’hui j’étouffe, je vis à côté de mes parents et de la ferme, mon père ne me lâche pas la grappe, il tient encore les rênes, et c’est pesant. D’ailleurs, mon père aussi, il en a bavé avec son père ! »



« Au bout du système » : la problématique de David


Quand je le rencontre, pour David, la coupe est pleine : « je prends conscience que je vis pour mon travail et je n’ai pas de vie à côté, cela n’a plus de sens, pour qui ? pour quoi je fais tout ça ? ».


Il n’a plus la motivation pour aller traire matin et soir, il est lasse, désorganisé et ne finit jamais avant 21h.


Plus de projet...


Plus d’envie...


Si ! l’envie de tout plaquer.


Et de faire un autre métier, qui permettra de fuir ce carcan et de retrouver une vie sociale.


Mais l’herbe est-elle plus verte ailleurs ???


Où est la vraie problématique de David ?


La plongée au cœur du système : Ce que nous avons co-créé ensemble


Tout remettre à plat, déplier l’histoire, les schémas de pensées limitants, se reconnecter à ce qui est vivant au-dedans, non pas à ce que je pense que je peux faire mais pour une fois s’autoriser à plonger dans ses vraies envies, celles qui sont logées dans ses tripes. C’est-à-dire :


=> Qu’est ce qui compte vraiment, vraiment, vraiment pour toi aujourd’hui ?


=> Et comment le rendre possible ? Lever les freins, ceux qu'il n'imaginais pas lui-même, puis faire le 1er petit pas, le 2ème, le 3ème…


=> Puis accompagner en douceur cette transformation pour qu’elle soit durable


Et petit à petit, au fil des séances, retrouver un David allégé, souriant, aminci, qui se tient différemment, le changement est perceptible jusque dans ses vêtements, comme quelque chose qui re-circule après s’être délesté de fausses croyances, telles de gros cailloux qui empêchaient de voir les vrais envies qui l’animent.


Un nouvel "écosystème professionnel", ré-équilibré : La transformation :


A toi David :


« Jusque là, je ne voyais pas d’autres possibilités, ma fierté vis-à-vis de mon père m’avait emprisonné dans le schéma de ce que j’imaginais que mon père voulait de moi. Et je reproduisais quasi à l’identique ce que mon père et grand-père avait mis en place. Mais, aujourd’hui, c’est clairement inadapté à ce que je veux pour ma vie. L’accompagnement de Carole a été une succession d’autorisations que je me suis donné :

- ne pas tout rejeter de ce qui reste pour moi une vocation

- m’organiser différemment

- rendre des choses non négociables et m’y tenir

- dire m…quand trop c’est trop ou que non c’est non

Je me connais mieux, moi qui n’en pouvais plus de ma solitude, je me rends compte que j’aime fonctionner en solo et que cela me va bien, ce n’est pas là le problème. J’ai découvert aussi mon côté sociable, celui qui aime transmettre, qui écoute, qui est chaleureux et apprécié dans une relation.

Tout ce travail m’a remis à l’endroit. Je continue d’être éleveur laitier, mais autrement ! et c’est dans le « autrement » que j’ai trouvé les solutions qui m’amènent à un nouvel équilibre»


Un dernier mot ?


En fait, l’herbe n’est pas plus verte ailleurs. Surtout ne pas prendre de décisions hâtives quand on se retrouve dans une impasse, se faire accompagner pour se préserver, gagner du temps et de l’énergie en prenant des décisions qui sont justes pour soi.


28 vues0 commentaire
bottom of page